fr fr

Assouplissement de la publicité en faveur de produits dérivés du Cinéma

Dernière modification : dimanche 22 février 2009

Le CSA autorise désormais la publicité de produits dérivés du cinema en télévision alors même que le film n’est pas encore sorti en DVD, a condition que le film considéré ne soit plus "significativement" exploité dans les salles (source : BVP). Cette assouplissement intervient à la suite d’un litige avec la société FLODOR.

Rappelons que le CSA, qui n’intervient normalement pas avant diffusion, est chargé d’assurer la police des diffusions radio et télévision.

Le BVP (Bureau de Verification de la Publicité ) dont l’avis favorable se révèle indispensable avant toute diffusion sur les Chaines hertziennes, précise qu’il appartient préalablement de rapporter la preuve du caractère non significatif de l’exploitation, dans les salles de cinéma, du film auquel les produits dérivés se réfèrent.

Il convient de rappeler que l’interdiction de publicité en faveur du cinema en télévision est, avec l’edition littéraire, l’un des rares vestiges de l’ancienne interdiction en faveur des produits cultrels ou de la distribution.

Mentions légales du site du Cabinet d'avocat Gilles buis.